Nouveaux Commanditaires – Sciences

PROTOCOLE 


Origine : Cette démarche s'inspire du programme des Nouveaux Commanditaires – Art, mis en place en 1991 et soutenu par la Fondation de France, qui a abouti à la création de plus de 450 oeuvres d'art dans 8 pays européens, conçues dans un dialogue entre artistes et citoyens. 
La Fondation de France est un organisme privé et indépendant, qui aide à concrétiser des projets à caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social ou culturel. Reconnue d'utilité publique, la Fondation de France intervient de deux façons : à travers ses propres programmes d’actions, et à travers les 808 fonds et fondations qu’elle abrite.
L'Atelier des Jours à Venir est une coopérative de recherche et d'enseignement. Elle réalise des formations universitaires et de la formation continue pour renforcer la réflexivité et la responsabilité des étudiants et des chercheurs scientifiques. Depuis 2013, elle développe le programme Nouveaux Commanditaires – Sciences, avec le soutien de la Fondation de France.


PRINCIPE & CONTEXTE

Une démarche NC-S consiste en la réalisation de projets de recherche enracinés dans des questions de citoyens, et co-construits par les chercheurs et les citoyens.

Poser des questions ouvertes, qu'elles soient motivées par une curiosité ou un besoin, ne doit pas être le privilège des chercheurs. De plus, la co-construction de savoirs scientifiques par des chercheurs professionnels et des citoyens accroît la valeur d'usage de la science. C'est en participant à la construction d'un savoir scientifique et en mesurant ses forces et ses limites que les citoyens peuvent pleinement s'en saisir. La co-construction, par la multiplication des points de vue, amène aussi à tendre vers une plus forte objectivité1. Enfin, co-construire des démarches de recherche de façon réflexive et critique contribue à l'en-capacitation citoyenne de ceux qui s'y dédient. 

Les démarches de recherche NC-S se définissent par

  • un questionnement issu des citoyens (ci-après les « commanditaires »)

  • la réalisation d'une recherche scientifique par des chercheurs professionnels, ancrés dans leur communauté, ses normes institutionnelles et épistémiques

  • une collaboration avec les commanditaires tout au long de la recherche, bien au-delà de l'expression de la question.

  • une durée longue, non définie a priori, celle de la recherche authentique.

Dans le contexte actuel de la recherche, les démarches NC-S se heurtent souvent aux contraintes des cadres institutionnels. Aujourd'hui, tout au long de sa mise en œuvre, une démarche de recherche est évaluée par les institutions (unité de recherche, université, agences de financement... ), qui en exigent une productivité forte, court-termiste, selon des formats académiques : ces exigences sont difficilement compatibles avec la réalisation d'une recherche en dialogue avec les citoyens. De plus, les démarches NC-S questionnent les normes de construction de savoirs : la collaboration avec les citoyens amène à questionner non seulement les priorités de questionnement mais aussi les méthodologies habituelles. La mise en œuvre de chaque démarche nécessite donc de trouver, voire de créer, des cadres institutionnels respectueux de la place des commanditaires dans le projet, et d'accompagner les chercheurs à argumenter la pertinence sociale et épistémique de la co-construction.


ACTEURS

  • Les commanditaires : Ce sont des individus, au moins deux, réunis par une curiosité commune et un intérêt durable pour la démarche de recherche à mettre en œuvre. 

  • Les chercheurs : Il s'agit de chercheurs professionnels, c'est-à-dire que leur pratique de recherche constitue une activité professionnelle, même s'ils peuvent être dans une situation de précarité, sans poste permanent. Ils sont sollicités par les médiateurs, en fonction du questionnement exprimé par les commanditaires. 

  • Les médiateurs : Ils appartiennent à une communauté académique, de façon à accompagner aussi bien chercheurs et commanditaires dans la co-construction de manière réflexive et critique. S'il y a un médiateur référent par démarche, ils peuvent intervenir à plusieurs, à l'image des collectifs de recherche. 


MODALITES DE LA CO-CONSTRUCTION

Les commanditaires expriment un questionnement, un besoin. Au cours du projet de recherche, ils ancrent la recherche dans leur vie, leur territoire. Ils contribuent ainsi à la pertinence de la méthodologie et à ce que la recherche produite fassent sens au-delà des seuls enjeux de production académique. Ils peuvent prendre part à une ou plusieurs parties de la réalisation du projet de recherche (sans porter pleinement cette réalisation).

Les chercheurs collaborent avec les commanditaires pour formuler une question de recherche commune, à partir de la curiosité ou des besoins exprimés. Ils sont à l'initiative de la définition d'une méthodologie de recherche. Ils sont responsables de sa mise en oeuvre selon les critères de qualité de leur discipline. Ils inscrivent la démarche NCS dans la communauté académique : ils impliquent un réseau de collègues, mobilisent des financements. 

    Les médiateurs accompagnent l'expression d'un questionnement par les commanditaires. Ils sollicitent les chercheurs à impliquer dans la démarche. Ils s'assurent que la question reformulée avec les chercheurs répond au questionnement initial des commanditaires, notamment en explicitant les choix qui guident la reformulation. Ils accompagnent les chercheurs pour ouvrir leur démarche de recherche à la participation des commanditaires, et accompagnent les commanditaires à y prendre part. Ils accompagnent la réflexivité des acteurs de la démarche en s'appuyant sur des travaux d'études des sciences et des techniques. 

    Ces acteurs se rencontrent « en vie réelle », pour permettre une compréhension mutuelle des intérêts et positions de chacun. Chaque démarche est réflexive : le collectif prend régulièrement le temps de questionner les choix à faire, les modalités de collaboration, les productions, les positionnements respectifs des acteurs. Cela permet d'assurer une écoute sincère entre chercheurs et commanditaires, de partager les normes et contraintes des pratiques académiques, de prendre conscience des enjeux de pouvoirs liés aux savoirs et de la valeur épistémique qu'apporte la co-construction.


    PRODUCTIONS

    La démarche NC-S amène à construire et mettre en partage :

    • des outils et protocoles de recherche,

    • des récits de la démarche de questionnement mise en œuvre,

    • des récits de la connaissance obtenue, sous forme de publication dans des revues scientifiques et sous d'autres formes qui soient pertinentes pour la communauté de commanditaires,

    • des réflexions sur les postures de recherche mises en œuvre dans les démarches NCS,

    • une mise en action, une application de la connaissance.


    Comme proposé par les épistémologies féministes, en considérant que la multiplicité des points de vues permet d'atteindre une objectivité forte.



    Avril 2017

    rédigé par Claire Ribrault & Livio Riboli-Sasco, médiateurs de l'Atelier des Jours à Venir